top of page
  • Photo du rédacteurMione

The Seven Husbands of Evelyn Hugo de Taylor Jenkins Reid


TITRE : The Seven Husbands of Evelyn Hugo

AUTEURE : Taylor Jenkins Reid

MAISON D'ÉDITION : Washington Square Press


GENRE LITTÉRAIRE : Fiction historique

NOMBRE DE PAGES : 400


SYNOPSIS : Aging and reclusive Hollywood movie icon Evelyn Hugo is finally ready to tell the truth about her glamorous and scandalous life. But when she chooses unknown magazine reporter Monique Grant for the job, no one is more astounded than Monique herself. Why her? Why now?


Monique is not exactly on top of the world. Her husband has left her, and her professional life is going nowhere. Regardless of why Evelyn has selected her to write her biography, Monique is determined to use this opportunity to jumpstart her career.


Summoned to Evelyn’s luxurious apartment, Monique listens in fascination as the actress tells her story. From making her way to Los Angeles in the 1950s to her decision to leave show business in the ‘80s, and, of course, the seven husbands along the way, Evelyn unspools a tale of ruthless ambition, unexpected friendship, and a great forbidden love. Monique begins to feel a very real connection to the legendary star, but as Evelyn’s story near its conclusion, it becomes clear that her life intersects with Monique’s own in tragic and irreversible ways.


SYNOPSIS EN FRANÇAIS : À 80 ans, Evelyn Hugo, légende du cinéma, décide de lever le voile sur sa vie intime et de raconter ses sept mariages. Elle choisit de se confier à Monique Grant qui travaille pour un obscur magazine. Cette dernière veut profiter de cette opportunité pour lancer sa carrière. Au fil des confidences de l'actrice, la journaliste réalise que leurs destins sont liés.


 

Prendre note que j'ai lu ce roman en anglais et que certains noms ou informations peuvent changer avec la traduction.


MON AVIS :


Après avoir vu passer ce livre encore et encore sur Goodreads et dans mon groupe de lecture anglophone, j’ai fini par craquer et me le procurer. Je n’ai pas de regrets, car j’ai adoré l’histoire ! En toute honnêteté, je ne crois pas avoir lu un livre qui ressemblait un tant soit peu à celui-là. Je l’ai trouvé totalement unique et je dirais même déstabilisant.


Dès le début, on rencontre Evelyn Hugo, une célèbre actrice qui a vécu une vie remplie de scandales, principalement pour avoir été mariée sept fois ! Elle décide de confier l’histoire complète à une journaliste émergente, Monique, qui sera tout aussi choquée que le lecteur de lire l’histoire de l’actrice. Le roman se sépare en plusieurs parties : sept parties pour sept maris. L’autobiographie se construit à même le livre, husband per husband, et j’ai adoré le concept !


J’ai trouvé l’écriture de l’auteure très fluide. Attention, j’ai lu dans la version originale, une traduction peut différer ! Le récit coulait parfaitement. À aucun moment je n’ai senti de longueur ou bien que ça se répétait, chose qui m’inquiétait. J’avais peur de lire une version livre des feux de l’amour, alors que pas du tout ! Chaque mari était là pour une raison différente et croyez-moi que dans l’histoire d’Evelyn, peu de choses se répètent… enfin, sauf ce qui lui cause des problèmes.


J’ai adoré les protagonistes, soit Monique et Evelyn. Pour un roman qui parle de mariage, j’ai trouvé le roman très féminin, c’est-à-dire qu’il a mis la femme de l’avant. L’homme passait souvent en arrière-plan et je crois que c’est parce que le personnage d’Evelyn est assez particulier. La madame n’a pas la langue dans sa poche, à 80 ans ou tout le long de sa vie. Elle a un caractère que j’ai tout simplement adoré. C’est un personnage féminin fort qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui prend sa place.


En fait, une autre chose que j’ai adorée de ce livre, c’est que l’histoire d’Evelyn est teintée de vérité, de beau et de laid. J’ai trouvé ça magnifique, car le personnage n’hésite pas à raconter tous les mauvais coups qu’elle a fait pour grimper les échelons et avoir ce qu’elle veut. Elle est franche et honnête sur les actions qui ont causé du tort à ceux qu’elle appréciait. Elle ne se décrit pas d’emblée comme une bonne personne, au contraire ! Elle est là pour dire les vraies choses et ce fut mon élément favori de tout le livre. En fait, Evelyn est la vedette. Monique est douce et je l’ai bien aimé aussi, mais pas autant que l’actrice.


Pourquoi ai-je autant aimé ? Car pour une fois, il y avait un personnage principal féminin fort, mais également… bisexuel ! Eh oui, c’est un peu le plot twist de l’histoire. Pourquoi je vous le dis ? Parce que ce n’est pas réellement un secret. Le livre est classé sous “romance bisexuelle” et dans les sections LGBTQ+. Oui, c’est un peu un plot twist, mais en vrai l’histoire ne tourne pas autour d’Evelyn qui dit publiquement (du moins à Monique pour l’instant) qu’elle est bisexuelle. Non, le récit se concentre sur le tabou qu’est la bisexualité, surtout dans les années 50 à 80. Les conséquences et le mal que ça cause auprès des gens. C’est ça, le but du roman : montrer à quel point c’était difficile d’être homosexuel ou bisexuel à l’époque. En tant que bisexuelle, j’ai eu un pincement au cœur chaque fois qu’Evelyn souffrait de son orientation sexuelle. J’ai pu connecter encore plus facilement avec la protagoniste à cause de ça, même si j’ai la chance de vivre dans une époque beaucoup plus ouverte d’esprit.


Et vous comprenez donc pourquoi elle a eu autant de maris. Certains étaient utiles pour augmenter la popularité d’Evelyn en tant qu’actrice, alors que d’autres servaient à cacher sa relation avec une femme. J’ai détesté quelques-uns des époux, mais mon préféré, comme plusieurs je crois, est Henry Cameron. Même dans le livre il est considéré comme l’époux favori d’Evelyn Hugo et j’ai compris pourquoi. Je l’ai trouvé attachant, doux et aussi tourmenté que l’actrice. Lui aussi vit avec des secrets et j’ai adoré qu’ils les partagent.


En vérité, les personnages de ce roman sont très bien construits, autant que l’histoire autour d’eux. Le livre se vit et se lit comme on verrait un film. J’adorerai voir une adaptation au grand écran !


Néanmoins, j’ai un point négatif et c’est pourquoi le roman n’est pas un coup de cœur. Je crois que ça pourrait donner une possible mauvaise impression de la bisexualité, du comportement humain et des relations de couples. On essaie de faire comprendre aux gens qu’être bisexuel ce n’est pas être polygame ou infidèle, mais le livre montre le contraire. Oui, c’était une différente époque, mais il reste que l’histoire montre qu’on peut utiliser les autres si c’est pour son avantage personnel et pour cacher son orientation sexuelle. Evelyn mariait pour le fame et les connexions, pour cacher ses secrets. J’ai trouvé ça super comme lecture, mais dommage pour la représentation que ça peut donner aux autres.


Malgré tout, je le conseille, car c’est un roman qui mérite d’être lu au moins une fois. C’est assez amusant et j’ai embarqué très rapidement. Je ne sais pas comment est la version française, mais si vous lisez en anglais, prenez la version originale, disons qu’il y a très peu de censure. Je comprends sa popularité et je n’ai aucun regret d’avoir embarqué dans le bateau.


VERSION ANGLAISE :


VERSION FRANÇAISE :


Posts récents

Voir tout

Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page