top of page
  • Photo du rédacteurMione

Strawberry Moon & Blue Moon de Laia Lopez


TITRE : Strawberry Moon : La fille de la lune & Blue Moon : L'esprit de la lagune

AUTEUR : Laia Lopez

ÉDITION : Petit Homme [traduction]


GENRE LITTÉRAIRE : Roman graphique

NOMBRE DE PAGES : ≈ 200


RÉSUMÉ TOME 1 : Diana mène une vie solitaire. C'est le destin d'une sirène, d'une « fille de la lune ». Mais voilà que le conseil de la lagune l'autorise à gagner la terre ferme. À une seule condition : qu'aucun humain ne découvre jamais son identité. Diana perçoit alors une nouvelle vie, sur le campus universitaire bordé par la lagune. Elle rencontre des étudiants comme elle, mais elle rencontre aussi... Eiden. Bientôt cette existence paisible est troublée par d'étranges événements. Des étudiants disparaissent plusieurs heures, puis réapparaissent, comme vidés de leur âme... Y aurait-il une malédiction sur le campus ?


RÉSUMÉ TOME 2 : À l'université, les cours touchent à leur fin, et Diana et ses amis s'apprêtent à profiter des vacances d'été. Mais leur répit sera de courte durée. Un dragon menace de tout détruire sur son passage, et une personne mystérieuse dotée de pouvoirs puissants est bien déterminée à sceller un dangereux pacte. Diana et ses amis ont aussi de plus en plus de mal à dissimuler leur véritable identité de sirènes, surtout avec deux journalistes fouineurs présents sur le campus. Pendant ce temps, les cauchemars d'Eiden s'intensifient, et sa grande soeur, Liv, est en difficulté. Le soupçon qu'une malédiction aurait frappé leur famille les inquiète, alors que le compte à rebours jusqu'à la prochaine pleine lune a commencé... Diana est bien déterminée à sauver ses amis, quelles que soient les conséquences!

 

MON AVIS :


C’est rare que je critique deux tomes dans la même publication. Je faisais ça avant, mais je trouvais qu’il valait mieux leur donner chacun leur place. Pourquoi je ne l’ai pas fait ici ? Car j’ai eu l’impression de lire une seule œuvre et non pas deux tomes d’un même livre. De plus, ce sont de petits livres avec des images, ça se lit très rapidement. J’ai lu les deux en moins de trois heures, et j’avais pris une pause pour aller sous la douche, ça vous donne une petite idée.


En vérité, c’est le genre de livres que tu lis sans te prendre la tête. Je crois que c’est pour ça que ma note est aussi haute. Je l’ai lu pour relaxer, tranquillement, en vacances. De l’eau, du soleil, rien de mieux pour une histoire de sirène !


L’écriture est correcte, c’est assez simpliste et il y a beaucoup de répétitions. Le début de l’histoire est rapide et précipité, car on nous lance des personnages sans contexte et sans profondeur. Ça prend presque 100 pages, sur 196, avant d’en savoir plus sur les sirènes et amis de Diana. Si on se cherche une lecture sérieuse, on sera déçu. C’est assez jeunesse et c’est ce qui m’a permis de m’attacher aux personnages.


En vérité, l’histoire du premier tome est bien, même si c’est rapide. Le plot twist de fin est intéressant et ça m’a poussé à plonger (sans jeu de mots) directement dans la suite que j’ai trouvé tout aussi bien. L’écriture était moins enfantine, mais on garde le rythme du tome 1. J’ai aussi trouvé le récit de ce deuxième tome plus intrigant. Peut-être, car c’était plus mature ?


Un autre élément qui m’a fait aimer cette duologie, ce sont les images qui parsèment le livre. Elles sont sublimes ! J’ai même été déçue de remarquer qu’il y en avait moins dans le deuxième tome, alors que le livre est plus gros. L’auteure, qui est aussi l’illustratrice, a beaucoup de talent. Les couleurs, c’était magique. Le seul hic que j’ai à dire, c’est que j’aurais aimé que les illustrations ajoutent à l’histoire au lieu de répéter ce qui a déjà été lu sur la page d’avant. Mais ça, c’est probablement moi qui ne suis pas une habituée au genre.


Quant aux personnages, il m’est arrivé d’avoir de la difficulté à distinguer Eiden et Lucas sur les images, car ils se ressemblaient beaucoup. J’ai adoré la peau d’Edlyn qui m’a fait penser à du vitiligo ! Diana est juste sublime, la typique sirène blonde aux yeux bleus. Mais j’ai trouvé que son nom ne lui correspondait pas du tout, surtout qu’elle était entourée par une majorité de personnage avec un prénom plus « fantasy ». Ça reste un goût personnel !

Finalement, malgré une fin un peu rose bonbon, j’ai apprécié mon moment de lecture. C’est le genre de roman feel good à lire sur le bord de l’eau, que ce soit la piscine ou la mer. C’est à lire sans se prendre la tête, pour relaxer.


Pour vous procurer les livres [ils sont 10$ chacun!], vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessous :






Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page