top of page
  • Photo du rédacteurMione

Romance royale : Un prince dans la tourmente de Ninon Amey

⭐ Service de Presse ⭐


TITRE : Un prince dans la tourmente

SÉRIE : Romance Royale

AUTEURE : Ninon Amey

ÉDITION : Autoédition


GENRE LITTÉRAIRE : Romance

NOMBRE DE PAGES : 317


RÉSUMÉ : Le mariage ? Il ne voulait plus en entendre parler. Jusqu'à ce qu'elle débarque dans sa vie.


Pour échapper à la pression exercée par sa mère, qui exige qu'il se marie dans les plus brefs délais, Adrien, prince de Bellugia, se réfugie au cœur des Alpes dans le plus grand secret.


Après avoir tout perdu dans l'incendie qui a ravagé sa maison et son local professionnel, Sophie est contrainte d'accepter un poste de chef privé dans un chalet de luxe.


Leurs routes n'auraient jamais dû se croiser ; leur rencontre changera leur vie à jamais.


 

MON AVIS :


Ce que j'aime souvent des séries de Ninon, c'est que chaque tome est indépendant, même si certains easter egg poussent à la lecture des livres selon leur date de publication. Dans ce tome-ci, on retrouve Adrien, l'ancien fiancé d'Élisabeth, la protagoniste de Une princesse sous protection. On retrouve même la jeune femme, désormais mariée à l'homme de sa vie (il faut lire le premier livre pour découvrir ledit monsieur) et heureuse en ménage. Contrairement à Adrien qui ne veut rien savoir de l'amour ni du mariage, au point de fuir dans un chalet où il fera la rencontre de Sophie, une chef privée qui remet sa vie en question après avoir tout perdu.


J'ai ADORÉ les personnages ! Je l'avoue, je ne me souvenais pas d'Adrien, mais j'ai été ravie de le découvrir plus amplement dans ce roman-ci, parce que... quel homme ! C'est rare d'avoir des personnages de son statut social aussi bienveillant, charmant, à l'écoute, prêt à accepter ses erreurs, à apprendre, mais surtout, à être humain. On voit souvent les princes comme imbus d'eux-mêmes, matérialiste, snob, limite toxique. Pas Adrien. Même si c'est un membre de la famille royale et qu'il est riche, il est extrêmement terre à terre et c'est la raison pour laquelle je l'ai autant aimé. Il est confronté à Sophie qui vit plus modestement, mais ne s'en formalise pas, en fait, il s'en fiche éperdument qu'elle soit riche, pauvre, ce qu'il veut, c'est découvrir sa personnalité. Vraiment, Adrien a été pour moi un coup de cœur.


Quant à Sophie, elle suit pas loin derrière. Déjà, on a une protagoniste de taille forte, ce qui arrive peu souvent et s'est même présenté avec beaucoup d'humilité et de bienveillance. Bye la grossophobie, bonjour la représentation corporelle ! De plus, sa personnalité dépasse tout ce que j'ai vu avant. Elle est forte, intelligente, travaillante, courageuse, également terre à terre, créative, passionnée, fonceuse. Néanmoins, elle craint les commentaires sur son poids, car elle n'est pas dans la "norme". Je n'avais qu'une seule envie : lui dire de s'en foutre. Ce qu'Adrien a fait ! Raison de plus pour l'aimer, je sais. Au début, il est maladroit et les deux personnages ne se comprennent pas, jusqu'à ce que le jeune homme présente ses excuses et explique son raisonnement, ce qui rend Sophie à l'aise et surtout, lui donne l'impression d'être vue pour la première fois au-delà de son apparence physique.


Leur couple, qui se forme lentement, était d'une beauté et d'un plaisir à lire. Ils se complètent, s'aiment. Au diable les convenances ! Au diable les commentaires ! Ce qu'Adrien veut, c'est être heureux, avec Sophie, lorsqu'il apprend à la connaître. La comparaison que je ferai entre leur couple et une œuvre populaire, c'est celle de Le prince et moi avec Julia Stiles et Luke Mably. Excellent film d'ailleurs. Niveau personnalité, on n’est pas tout à fait là, mais niveau histoire, la royauté, ne pas être sûre de se trouver à sa place, mais faire des efforts par amour, tout ça, ça m'a rappelé ce film que j'ai tant aimé et regardé d'innombrables fois avec ma maman.


L'auteure nous amène aussi le sujet des personnes narcissiques et de la violence conjugale psychologique dans son œuvre. C'est bien présenté, avec beaucoup de délicatesse, mais je vous avertis, personne ne supportera le comportement de la Reine mère, la mère d'Adrien, qui est tout simplement abject. Une vieille bitch qui mériterait un coup de pelle en arrière de la tête. Elle est tellement méchante et manipulatrice. Ça m'a fait mal au cœur pour Charlotte et pour Sophie.


Finalement, je vais avouer que oui, c'est prévisible et oui, c'est cliché sur plusieurs points, mais... c'est beau. Ça se lit vite, bien, une vraie lecture doudou. Une romance un peu quétaine, mais qui fait du bien. La raison pour laquelle j'ai adoré ma lecture malgré ces petits inconvénients, c'est que les petits détails, les thèmes et la profondeur de l'histoire autour de la romance laissent passer tous ces clichés. Au final, ils sont finement travaillés pour nous offrir une délicieuse lecture.


Si vous ne connaissez pas encore les romances de Ninon, il est temps de foncer. Vous trouverez de la douceur, de la bienveillance, de l'amour sain. C'est une auteure chouchou pour moi !


Tu veux la découvrir à ton tour ? Achètes Romance Royale !









Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page