top of page

Qu’est-ce qu’un retelling book ?


Bien que moins présent au Québec, le « retelling book » est un concept très répandu aux États-Unis dans les écrits anglophones. Plusieurs auteur.es sont d’ailleurs célèbres pour ce type de romans et ont su créer des histoires trépidantes qui ont conquis des milliers de lecteur.trices. L’une des plus connues et qui est très appréciée sur les réseaux sociaux est Sarah J. Maas. Si vous ne la connaissez pas, je vous présente ses romans un peu plus bas.




Mais qu’est-ce qu’un « retelling book » ?


Il n’existe aucune traduction exacte de ce concept, autre que le terme « adaptation » qui, selon moi, est une pâle représentation de ce que c’est réellement. Les « retelling books » sont en fait des romans qui réinventent une histoire connue, principalement des contes, mais aussi des mythes ou des légendes. Ces nouvelles histoires réinventées peuvent changer l’époque dans lequel se déroule l’histoire, ajouter le point de vue d’un personnage ou raconter le récit en y intégrant de la magie, un univers de fantasy ou dystopique.



Quelles sont les différences avec l’histoire d’origine ?


Bien que les histoires reprennent les contes connus ou moins connus et qu’il est possible de reconnaître la source de l’auteur. e, le récit mit de l’avant apportera des différences au conte originel. Les formes les plus exploitées du « retelling book » sont celles qui reprennent l’histoire de base, mais changent certaines péripéties ou celles qui reprennent l’intrigue principale, mais la situent dans une autre époque. Mais les possibilités ne s’arrêtent pas là, elles sont infinies. Certain.es auteur.es changeront les personnages, leur personnalité ou inverseront les rôles, que ce soit entre le héros et le vilain, ou encore entre la princesse et le prince. D’autres auteur.es vont même modifier le genre pour aller vers l’horreur, la fantasy ou encore la dystopie, laissant tomber complètement la structure des contes et ses codes.


On reconnaît principalement ce genre par certains détails qui font écho au conte originel (l’intrigue, les personnages, la morale, etc.), mais parfois, les liens sont très fins et difficiles à voir. Les histoires sont si bien construites qu’on pourrait ne pas remarquer le conte qui a inspiré l’auteur.e.


Est-ce du plagiat ? Non, dans la mesure où on se tourne vers une interprétation libre d’une œuvre appréciée et que les lecteur.trices savent qu’un conte est à la base du récit, il n’y a pas vraiment de problème à ça. De plus, les contes sont repris même par de grandes maisons de production hollywoodienne comme Disney pour ne citer qu’eux. D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur le plagiat, je vous invite à lire mon article à ce sujet.




Comment écrit-on un « retelling book » ?


Comme il a été mentionné plus tôt, tout est permis dans un « retelling book ». Ainsi, il n’y a pas de véritables règles pour rédiger ce type de roman. Par contre, il va s’en dire qu’il est crucial de connaître le conte, le mythe ou la légende qui sera à la source de votre roman pour l’écrire, ou plutôt la réécrire. Vous pouvez choisir de garder les mêmes personnages, jouer avec l’époque, remettre en scène le récit dans un autre genre littéraire, peu importe ! Laissez votre imagination vous guider et vous arriverez à créer quelque chose d’unique ! Je pense sincèrement que c’est un genre littéraire qui devrait être beaucoup plus populaire, ce qui est d’ailleurs le cas au cinéma et à la télévision. Ça s’en vient.


Vous avez envie d’en lire ou vous aimeriez des exemples pour vous inspirer ? Je vous laisse découvrir certaines œuvres connues et appréciées qui sont des « retelling books ».



Des exemples de « retelling books »


1. Les contes interdits — Éditions ADA


Les contes interdits sont un exemple parfait de « retelling books ». Ces romans reprennent chacun un conte, comme le mentionne le titre de la série, et en font une version horrifique. Bien qu’on y reconnaît les personnages et l’intrigue du conte, l’histoire est tout autre et nous entraîne dans une relecture qui s’inscrit dans le genre de l’horreur. Tortures, violence, frayeur sont au rendez-vous dans ces nouvelles versions.




2. Les Chroniques lunaires (Lunar Chronicles) de Marissa Meyer


Cette série, composée de quatre romans principaux et deux romans d’histoires connexes, reprend les contes et nous raconte une nouvelle histoire dans une époque et un genre littéraire différents. L’auteure s’intéresse à quatre contes (Cendrillon, le Petit Chaperon Rouge, Raiponce et Blanche-Neige) qu’elle explore dans chacun des romans, le tout relié par des intrigues qui s’entremêlent. Les personnages portent des noms similaires à ceux des contes et on reconnaît facilement l’intrigue principale. Par contre, l’auteure nous transporte dans un univers futuriste avec des vaisseaux spatiaux, des robots et des planètes habitées.



3. Heartless de Marissa Meyer


Heartless est un roman « retelling » qui revisite l’histoire d’Alice aux pays des merveilles en se concentrant sur l’histoire de la Reine des cœurs. L’auteure s’est penchée sur l’histoire qui a conduit la Reine des cœurs à devenir le personnage qu’on rencontre dans le conte original.










4. Un palais d’épines et de roses (A Court of Thorns and Roses) de Sarah J. Maas


Cette série est un « retelling » du conte la Belle et la bête. Dans ce roman, on suit une jeune femme, Feyre, contrainte de vivre dans un palais après avoir tué malencontreusement un Fae aux côtés d’un Grand Seigneur Fae. Ça vous sonne quelques cloches ? Les tomes suivants s’intéressent également à d’autres contes comme celui de Blanche-Neige et du mythe grec de Perséphone et Hadès.






5. Keleana, l’Assassineuse (Throne of glass) de Sarah J. Maas


Cette série reprend le conte de Cendrillon en proposant un « et si ? » assez unique. En effet, la série Keleana propose de suivre une Cendrillon qui serait une assassine en réalité et qui se rendrait au bal, non pas pour danser avec le prince, mais pour le tuer.










Si vous êtes intéressé.es à découvrir d’autres titres, Epic Reads présente 40 romans anglophones qui renouvellent les histoires qu’on connaît : https://www.epicreads.com/blog/epic-story-retellings/




Et vous ? Aimez-vous les « retelling books » ? En avez-vous lu ?

Posts récents

Voir tout

Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page