top of page
  • Photo du rédacteurMione

Le pouvoir des ombres, tome 2 : Au-delà de la peur de Magali Laurent

⭐ Service de Presse ⭐

Critique du tome 1 : Au-delà de la porte

TITRE : Au-delà de la peur

SÉRIE : Le pouvoir des ombres

AUTEURE : Magali Laurent

ÉDITION : Éditions de Mortagne


GENRE LITTÉRAIRE : Paranormal

NOMBRE DE PAGES : 264

RÉSUMÉ : Un fantôme était prisonnier de notre monde ; je l’ai libéré. Maintenant, j’ai espoir de mener une existence à peu près normale.


À condition que les spectres cessent de me harceler !


Sans compter que quelqu’un m’épie ; que mon pouvoir déraille et me fait peur ; que des meurtres sont commis dans le monde occulte…


L’étau se resserre dangereusement autour de moi, me faisant craindre le pire.

 

AVIS D'ANN-JULIE :


J’attendais ce roman avec tellement d’enthousiasme ! Le premier était tellement dans mes cordes que j’avais très hâte de suivre une nouvelle fois les aventures de Rosaly. Fantômes, paranormal, groupe clandestin et pouvoirs occultes sont présents dans ce deuxième tome !


Bien qu’à mon avis le second tome se concentre moins sur les fantômes et explore plutôt les pouvoirs de Rosaly, j’ai adoré ce changement qui nous permet de mieux comprendre d’où lui vient la faculté de voir les fantômes et qui construit un univers autour de ce don. On découvre des gens similaires à Rosaly dans cette suite et cela ajoute une complexité au récit que j’ai beaucoup apprécié. D’ailleurs, on saisit enfin le sens du titre. Il paraissait si anodin à première vue, mais je me suis bien trompée !


Pour ceux et celles qui sont effrayés par le paranormal, j’ai trouvé que le second tome risque de vous plaire davantage. Il y a moins l’aspect glauque des fantômes et l’impuissance de Rosaly. Au contraire, elle est en pleine capacité de ses moyens (du moins de ce qu’elle connaît de ses pouvoirs et de leur utilisation). Rosaly est moins victime des fantômes et est plus en mesure de s’affirmer en tant qu’individu. J’ai adoré observer cette progression chez le personnage et la voir accepter un peu plus qui elle est. Je ne dis pas ça seulement par rapport à son don, mais également en lien avec qui elle est comme personne. Je trouve que le roman présente avec finesse le passage à l’âge adulte : l’affirmation de soi, la quête de son identité, l’émancipation.


Mon coup de cœur dans ce tome est Deborah. La voir appuyer Rosaly et être témoin de la relation qui se développe entre elles m’a vraiment plu. À mon avis, c’est une belle amitié mise en lumière dans le roman. Aussi, on en apprend plus au sujet de Deborah dans ce tome : la manière dont s’est déroulée sa mort ainsi que sa vie avec sa mère et son petit frère. J’espère que Rosaly sera encore plus impliqué avec son petit frère dans le prochain tome. J’ai aussi hâte de voir ce que l’auteure nous réserve pour Deborah dans le dernier tome, puisqu’elle est tout de même un fantôme qui reste du côté des vivants.


Pour ce qui est des autres personnages du deuxième tome, je dois avouer avoir détesté Evan. Je suis incapable de son attitude trop attentionnée. Je l’ai trouvé suspect du début à la fin. Je ne vous en dis pas plus, mais les pouvoirs de Rosaly attirent les mauvaises personnes également. La liste des suspects s’allonge au fil de notre lecture, vous verrez !


J’ai beaucoup aimé tout ce qui entoure Axel dans ce deuxième tome. J’ai toujours été dans la team Rosaly/Axel, alors plus il est présent, plus j’adore ! Je trouve que l’auteure a amené d’une belle façon les explications entourant son mal être. Ça forme un tout très intéressant avec le récit et Rosaly.


La conclusion de ce second tome m’a mis un coup de stresse ! J’avoue avoir triché et avoir été lire plus loin ce qui allait se passer, incapable de supporter la tension. Tout se déroule tellement rapidement que j’ai lu au moins trois fois les dernières pages pour réaliser l’étendue de la finale. Je suis impatiente de lire le troisième tome !


C’est un roman qui se lit tellement bien et (trop) vite. On a envie de rester longtemps avec ces personnages. C’est fluide, agréable à lire, bien écrit, wow ! C’est d’une main de maître que Magali nous transporte dans les péripéties de Rosaly. Chaque roman que je lis de cette auteure me captive instantanément.


Je vous recommande particulièrement ce roman (bien sûr, lisez le premier avant !). Vivement le troisième tome !



AVIS DE MIONE :


Je vais commencer par remercier Magali d'avoir mis ce tome bien moins creepy que le premier. Néanmoins, j'aimerais dire une chose... QU'ONT LES FANTÔMES AVEC LES CHEVILLES ? Ils prennent toujours les chevilles ! C'est traumatisant ! C'est ce qui me fait le plus peur avec les histoires de paranormal, quand les esprits arrivent à s'attaquer aux gens et que tu te retrouve vulnérable. Brrrr ! Aussi, en tant qu'arachnophobe, ce tome-ci avait beaucoup trop d'araignée. Je suis convaincue que l'auteure essaie de me causer un arrêt cardiaque d'ici son troisième tome !


Donc... ce tome deux. C'est un roman plus tranquille et je crois que c'est pourquoi je l'ai préféré au premier. On se concentre plus sur les pouvoirs de Rosaly, mais aussi sur le pouvoir des ombres, ce qui nous permet de comprendre plus ce qui se passe autour de l'adolescente, mais aussi sur ce côté invisible qu'on a pu apercevoir avec Barbara et Amy. On y voit de nouvelles formes de pouvoir : la télékinésie, la nécromancie, l'intuition, la divination et d'autres encore. On peut, au fil du roman, saisir chaque détail des Ombres, même s'il reste des éléments mystérieux qui nous seront dévoilés au tome trois. Avoir moins de paranormal (dans un sens, je parle plus du côté terrifiant du paranormal) m'a aidé à connecter avec les personnages et à m'immerger complètement dans le pouvoir des ombres, qui m'intéresse énormément, car ce côté sombre est intrigant !


Rosaly est vraiment plus mature dans ce roman-ci, car elle a évoluée, elle a accepté ses pouvoirs, sa situation, ce qui lui permet d'être plus alerte des signes qui se dévoilent autour d'elle. Je l'ai adorée. Quant à Axel, le jeune homme m'a fait pitié. On voit rapidement qu'il ne va pas bien et qu'il cache quelque chose à son amie, mais en tant que lectrice, j'ai rapidement compris ce qui n'allait pas. Il n'en reste pas moins que c'est un personnage que j'apprécie et j'avoue que j'aurais aimé qu'il soit plus présent encore. On sentait l'absence de Denise, donc avoir un peu plus d'Axel aurait été bien. Cependant, on a un peu plus de Deborah et on en apprend plus sur sa famille, ce que j'ai vraiment adoré ! C'est un personnage que j'ai apprécié depuis son apparition, donc qu'elle prenne plus sa place, c'était parfait ! Je l'avais même mentionné dans ma première critique !


Finalement, je terminerais avec un commentaire des plus personnel. Bien que l'histoire de ce roman était excellente et que j'ai facilement embarqué, je l'ai trouvé assez prévisible, comparé au premier tome qui nous avait offert des retournements de situation complètement inattendu. Ici, il n'y avait pas vraiment de mystère et comme j'avais quelques doutes déjà depuis le tome précédent, ceux-ci sont simplement venu se confirmer facilement. Ça n'en reste pas moins que le récit était entrainant et plaisant à lire.


Quant à la fin, on se retrouve confronté à un cliffhanger, mais... je ne l'ai pas senti comme un cliffhanger, car je connais le style de l'auteure, donc je me doute fortement de la suite des choses.


Maintenant, j'ai hâte de savoir si je vais avoir raison ou si je vais être surprise ! Mais j'ai très hâte de découvrir la fin de cette trilogie et la conclusion de l'histoire de Rosaly !

 



Comentarios


Bannière_Mione.png
bottom of page