top of page

Doubles visages T.02 Sous le soleil anglais de Naomi Chauret


TITRE : Sous le soleil anglais

SÉRIE/STAND-ALONE : 2 de 2

AUTEUR : Naomi Chauret

MAISON D’ÉDITION : ADA, Monarque

ANNÉE : 2022


GENRE LITTÉRAIRE : Romance historique, féminisme

NOMBRE DE PAGES : 336

LU EN ANGLAIS/EN FRANÇAIS : En français

ORIGINE : Québec

PUBLIC CIBLE : Jeunes adultes


RÉSUMÉ : Londres, fin du XIXe siècle. Les vérités sortent au grand jour et Evelyn peine à se retrouver parmi elles. Son sentiment de trahison brusque fortement les émotions qu’elle commençait à ressentir pour Blaireau. La Winslow Trade Company, quant à elle, est en danger dû à son alliance avec les Birckham. À la tête de la puissante famille, le duc de Camford manipule les gens pour se tailler une place de choix dans le grand jeu de pouvoir qui domine Londres. Avec ses alliés, Evelyn tentera de mettre fin à la corruption, mais il se pourrait que les enjeux soient plus grands qu’elle le croyait. Alors que son implication avec la Société se fait plus distante, la jeune femme cherche sa véritable [...]


ATTENTION SPOILERS ! Ceci est la critique du second tome de la série. Elle contient des spoilers du premier tome et du second tome. Je vous invite à lire celle du premier tome ici.


MON AVIS :


Après avoir terminé la lecture du premier tome, je me suis immédiatement jeté sur ce second tome. La conclusion du roman précédent nous révélait quelle est la véritable identité de Blaireau promettant une suite haute en couleur. Le début de ce tome reprend d’ailleurs exactement l’action là où l’auteure s’est arrêtée. On embarque alors aisément dans ce roman.


Bien que le premier tome ait été un coup de cœur, j’ai été moins captivée par ce deuxième tome. C’est un excellent roman qui nous permet de suivre une nouvelle fois les aventures d’Evelyn et qui se concentre davantage sur la romance entre Michael et Evelyn. C’est d’ailleurs probablement pour cette raison que j’ai moins accroché à ce second tome qui met de côté les vols (pour une bonne raison, à vous de le découvrir si ce n’est pas déjà fait). J’aimais beaucoup ces moments qui ne sont plus présents. Ça n’empêche pas que j’ai apprécié ma lecture et que je trouve que ce tome est parfait pour les fans de Bridgerton.


L’intrigue tourne davantage sur la relation entre Michael et Evelyn qui s’est dégradée au début en raison de la famille de celui-ci. Evelyn n’arrive pas à accepter que Blaireau, son ami, soit ce Michael associé au Birckham, la pire famille de Londres. On a alors droit à une romance à la Enemies to lovers qui m’a plus. J’ai aimé voir la manière dont Evelyn se met les pieds dans les plats. J’ai beaucoup ri d’ailleurs (et éprouvé un véritable malaise) lors de la compétition de tire à l’arc.


On voit aussi moins l’aspect historique, du moins pas autant que le premier. Par contre, la note de l’auteure à la fin apporte une nouvelle lecture au roman et j’ai apprécié voir toutes ses spécifications. On voit que l’auteure maîtrise son sujet. Bien qu’elle ne se considère pas comme militante féministe, je trouve que ce roman présente directement les enjeux vécus par les femmes et dénonce beaucoup d’inégalités. Moi-même féministe, j’ai fortement apprécié cet apport.


J’ai adoré l’ajout des scènes de sexualité. C’est une nouvelle dimension explorée dans le roman. Pour moi, c’est un plus qu’Evelyn découvre la sexualité et y prend plaisir, allant jusqu’à elle aussi contrôler la situation. Ce n’est pas comme d’autres romans où l’homme agit en professeur et que la femme ne fait que suivre ce qui lui ait montré. D’ailleurs, Michael met le plaisir d’Evelyn au centre de ses préoccupations.


Ma scène préférée est sans conteste le mariage de Gwen. C’est très beau et j’ai été émue par la célébration. La relation entre celle-ci et Evelyn est encore plus présente dans le second tome. J’ai aimé que l’auteure se concentre là-dessus autant que sur la relation entre l’héroïne et Michael.


J’ai beaucoup apprécié également avoir le point de vue de Michael. Ça nous aide à mieux le comprendre et à voir la situation d’un autre œil. Je trouve que les deux points de vue se complétaient bien.


Finalement, la conclusion nous laisse beaucoup d’espoir quant à la suite des événements pour Evelyn. J’ai aimé cette finalité qui se tourne vers l’aspect féministe du récit. Un gros plus pour moi !


PS Bravo à l’auteure pour la mise en abîme de Robin des bois. C’est parfaitement bien exécuté.


 

EN BREF :


Couverture/résumé : Les couleurs vives de cette couverture présentent l’aspect romance mis en valeur dans ce tome.


Univers/personnages : Dans ce tome, on a accès aux pensées de Michael, ce qui est un plus à mon avis. On voit beaucoup Gwen, ce que j’ai beaucoup apprécié.


Début du récit : On reprend immédiatement où s’arrête le premier tome. On embarque dans l’histoire comme si on venait de terminer le dernier épisode d’une série avec un retournement de situation et qu’on se jetait sur la prochaine saison avec enthousiasme. C’est comme ça que je me suis sentie !


Fin du récit : J’aime la résolution à la fin du récit et l’ouverture vers l’avenir. J’ai particulièrement aimé la réflexion du personnage sur la condition future des femmes.


Note générale : Je vous recommande ce dernier tome qui clôt bien la série en faisant un parallèle avec les réalités historiques que vivaient les femmes à l’époque.




Posts récents

Voir tout

Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page