top of page
  • Photo du rédacteurMione

Les saisons de Marion, tome 1 : Un été au camp d'Elizabeth Pouliot

⭐ Service de Presse ⭐

TITRE : Un été au camp

SÉRIE : Les saisons de Marion

AUTEURE : Elizabeth Pouliot

ÉDITION : Éditions Z'ailées


GENRE LITTÉRAIRE : Jeunesse

NOMBRE DE PAGES : 230


RÉSUMÉ : Marion arrive enthousiaste au camp des Quatre-Collines pour y occuper son tout premier emploi d’été. Mais elle déchante vite lorsqu’Alexane, son amie d’enfance qui y a déjà travaillé et l’a encouragée à poser sa candidature, la délaisse pour aller retrouver ses collègues. Un sentiment de solitude envahit rapidement la jeune fille : le travail est pénible et les égos démesurés. Réussira-t-elle à surpasser sa timidité ? Le rythme effréné des journées au camp aura-t-il raison d’elle ? Une chose est sûre, Marion devra sortir de sa coquille si elle veut faire sa place dans l’équipe. Et la présence d’un Américain travaillant aux cuisines l’aidera peut-être à y parvenir…

 

MON AVIS :


Ce livre est mon tout premier de la maison d’édition. Les Éditions Z'ailées me font de l’œil depuis très longtemps et plusieurs de leurs titres sont dans ma pile à acheter. Découvrir une maison avec un bon roman, c’est toujours agréable. Et ce fut le cas ici. Non seulement la couverture est mignonne, mais l’histoire aura tout pour vous charmer. C’est doux, drôle, parfois triste, mais rien de larmoyant, bref un livre qui sent la guimauve et le feu de camp, avec une arrière-senteur de dessous de bras d’enfant qui court partout !


Dès le début du roman, j’ai tout de suite su que j’allais aimer ma lecture. La plume d’Elizabeth est fluide, chaleureuse, avec un très bon vocabulaire qui fait, oui jeunesse, mais également mature. Elle ne prend pas les ados pour des bébés, au contraire, elle apporte une touche au récit sans que ça fasse rose bonbon. C’est agréable et facile à lire. C’est, pour moi, un point important dans ce genre de livre, car c’est ce qui fait la différence auprès des jeunes pour savoir s’ils vont continuer ou non leur lecture. Si moi, en tant qu’adulte, j’ai trouvé ça doux et bien écrit, les adolescents et préadolescents vont avoir le même sentiment.


J’ai également appris que c’était le premier roman de l’auteure et honnêtement, je ne l’aurai pas su tellement j’ai apprécié. Je conseille fortement cette lecture.


Concernant l’histoire maintenant, j’ai aimé la structure narrative. Oui, l’été passe rapidement, mais je crois qu’à cet âge, c’est normal, même s’il manquait un peu plus de profondeur à mon goût. Juste une couche de plus, afin qu’on ressente plus les évènements. Mais, je dois avouer que, malgré les tâches bâtardes effectuées par les jeunes, j’ai eu envie de travailler dans un camp de vacances moi aussi. Ayant été campeuse, une fois, et n’ayant pas eu la meilleure des expériences, ce livre est venu détendre un brin mes souvenirs. (Les maudits ouaouarons !!)


Quant à Marion, je l’ai tellement adorée ! Sa timidité ressemble à celles de beaucoup d’ados qui se questionnent et se découvre, surtout autour de personnes un peu plus vieilles ou plus aisées financièrement. Son comportement l’a rendue tout de suite attachante et, plus l’été avance, plus elle s’affirme et apprécie son temps au camp. Bon, c’est quand même dommage que son amie Alexane l’ait abandonné, et si ça avait été moi, légèrement rancunière, je ne crois pas que notre amitié aurait survécu à ça. Néanmoins, le groupe d’amie que Marion se fait est mignon, j’aime leur énergie et même Marie-Aude, qui a tout un caractère, m’a fait sourire plusieurs fois. Il y a seulement l’ajout de Camille à la dernière minute que j’ai trouvé superflue à ce temps de l’histoire.


Malgré tout, j’aurai aimé un peu plus de profondeur sur leur personnalité. Je ne les ai pas trouvé assez approfondis. Bien qu’on soit plongés dans les pensées de Marion, les personnages secondaires sont parfois limités à leur physique et leur style vestimentaire. C’est un peu la même chose avec la petite romance entre Marion et Noah. Je n’ai pas pu apprécier leur relation autant que je le voulais, parce que j’ai eu l’impression que c’était légèrement trop en surface. Le manque de profondeur est l’élément négatif principal de ma critique, car, le reste était super.


Bon roman pour adolescent, agréable à lire, qui fait passer un bon moment et qui donne envie de manger des s’mores. Avec le beau temps qui s’en vient, c’est un excellent titre à offrir aux jeunes pendant leurs vacances.

Vous pouvez vous procurer le livre en cliquant sur le lien ci-dessous :






Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page