top of page

Le rebelle des ténèbres : L’Âme d’Alexandre de Sylvain Bouffard

⭐ Service de Presse ⭐


Un roman qui mélange horreur, paranormal, possession, secte, le tout pour des frissons à volonté !


TITRE : Le rebelle des ténèbres : L’Âme d’Alexandre

SÉRIE/STAND-ALONE : Tome 1 de ?

AUTEURE : Sylvain Bouffard

MAISON D'ÉDITION : Les éditions Édiligne

ANNÉE : 2022


GENRE LITTÉRAIRE : Horreur

NOMBRE DE PAGES : 299

LU EN ANGLAIS/EN FRANÇAIS : En français

ORIGINE : Québec

PUBLIC CIBLE : 13 ans et +


RÉSUMÉ : Impossible pour Mathias de croire les propos sordides de la dame étrange qui a croisé sa route. Elle prétend que l’enfant qu’il est sur le point d’adopter avec son conjoint serait hanté par un être maléfique. Dès que le couple est plongé dans une série d’événements paranormaux, tout un univers caché leur est dévoilé. Parallèlement, avec l’aide de ses dons surnaturels, la lieutenante Jade mène une enquête qui la met sur la piste d’une secte insolite et dangereuse. Lorsque leurs routes se croisent, les parents et l’inspectrice unissent leurs forces pour résoudre l’énigme qui permettra non seulement de sauver le garçon, mais également d’empêcher le monde de sombrer dans le chaos.



MON AVIS :


Le rebelle des ténèbres est un roman d’horreur avec une touche de paranormal, comme je les aime. Cependant, il plaira aussi aux amateurs d’horreur gore et de scènes sanglantes, car l’auteur n’y va pas de main morte avec les morts et le sang. D’ailleurs, le paranormal est uniquement présent dans l’intrigue, mais il n’y a pas de présence de fantômes ou de maison hantée.


Le concept paranormal est, de plus, très intéressant. Je n’ai jamais croisé cette idée dans un autre roman. En fait, l’intrigue tourne autour d’un monde après la mort dans lequel nous, les êtres humains, pouvons accéder à différents niveaux après avoir mené une vie exemplaire. La réincarnation est alors de mise pour ceux et celles qui se comportent mal dans ce qu’on appelle le « terrain de jeu », la vie qu’on connaît en fait. J’ai trouvé que l’idée était très originale et qu’elle avait beaucoup de potentiel.


Dans ce roman, nous suivons les péripéties de deux personnages dont le destin va se croiser. D’une part, il y a Mathias, un journaliste qui vient d’adopter un enfant qui agit de manière de plus en plus étrange et, d’autre part, nous avons Jade, une lieutenante avec un don pour comprendre les gens et qui découvrira malgré elle une secte dangereuse. Ces deux protagonistes nous transportent dans des scènes distinctes avec des univers qui semblent opposés de prime abord, mais qui vont se croiser à la fin du récit. J’ai aimé avoir ces deux réalités contrastées et passer de l’une à l’autre. J’ai, entre autres, adoré les scènes de Jade qui essaient de sauver un être humain en détresse. Bon, j’avoue qu’après la scène du chat (no spoiler), j’avais toujours peur de lire les chapitres de Mathias.


Un autre aspect que j’ai adoré dans ce récit, c’est son inclusion. L’auteur annonce l’appartenance ethnique de ces personnages, mais pas seulement pour les personnes de couleurs. Quand il présente Mathias, il mentionne qu’il s’agit d’un « beau journaliste caucasien aux cheveux bien coiffés ». À mon avis, l’auteur a une belle façon d’être inclusif en décidant de nommer toutes les races, pas uniquement celles minorisées. Cela permet de mettre tous les personnages sur un même pied d'égalité et d'éviter de nommer la couleur de peau uniquement si elle est différente du héros. Aussi, il a intégré des personnages homosexuels comme protagonistes principaux, ce qui m’a beaucoup plu. Chapeau à l’auteur pour autant de diversité et d’inclusion.


Dans ma lecture, un seul point m’a dérangé. C’est la rapidité du début du roman. J’aurais aimé avoir un peu plus d’introduction et de contexte avant de tomber sur le dialogue entre la femme étrange et Mathias. Aussi, je n’ai pas compris tout de suite le saut dans le temps qui suit cette scène. Malgré ce petit point, la lecture a été très facile et j’ai terminé le livre en seulement deux séances de lecture (pour la première, j’ai dû arrêter puisque je travaillais le lendemain, oups). J’ai été captivée par le récit et je le recommande fortement.




 

EN BREF :


Couverture/résumé : La couverture donne des frissons. J’aime beaucoup le rouge et le noir qui reflètent bien l’horreur et la terreur que vivront les personnages (et les multiples scènes sanglantes !).


Univers/personnages : Le récit se déroule dans le monde réel, mais les scènes paranormales et les explications d’un monde après la mort différent de ce à quoi nous sommes habitués m’ont beaucoup plu. Les personnages sont bien construits et Jade est le personnage que j’ai préféré suivre.


Début du récit : Le début du récit a été un peu rapide pour moi. J’aurais aimé un peu de contexte et d’introduction avant de plonger dans le récit de la femme étrange que le héros rencontre.


Fin du récit : La fin laisse une ouverture pour poursuivre l’aventure dans le tome 2, tout en résolvant les intrigues du premier tome.


Note générale : C’est un livre très agréable à lire et qui va de pair avec la saison automnale propice à l’épouvante. On plonge dans la lecture facilement. Je le recommande.




39 vues0 commentaire

Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page