top of page
  • Photo du rédacteurMione

Les Prank : 1er round de Matthieu Simard


TITRE : 1er round

SÉRIE : Les Prank

AUTEUR : Matthieu Simard

ÉDITION : Éditions Les Malins


GENRE LITTÉRAIRE : Jeunesse

NOMBRE DE PAGES : 300


RÉSUMÉ :

Bienvenue chez la famille Prank !


Quand je suis né, ma sœur m’a cassé un doigt. Crac, comme ça, sans la moindre gêne. Depuis, c’est la guerre entre nous deux. Une guerre de cheveux coupés dans son sommeil, de chandail de laine dans la sécheuse, de sauce tabasco dans la crème glacée...


Si j’avais su que mon frère allait être aussi désagréable, je lui aurais cassé plus qu’un doigt. Mais bon, je me reprends depuis. Quatorze ans de guerre, ça en fait des fautes ajoutées dans ses devoirs, des trous percés dans ses poches et de la moutarde de Dijon dans son dentifrice...


Tout allait bien, j’étais heureux de faire souffrir ma sœur, mais il a fallu qu’elle rate lamentablement un mauvais coup et que ça se retrouve sur YouTube.


Maintenant, nous sommes devenus des vedettes d’Internet pour toutes les mauvaises raisons. Pire encore : ça veut dire que nous allons devoir nous entraider. Ark. Vraiment, ark

 

MON AVIS :


C’est un autre roman qui a été à un chouia d’être un coup de cœur. Note parfaite, mais il manquait un petit quelque chose pour que je fasse le bacon à terre en hurlant que c’est le meilleur livre de la planète. Mais c’était proche ! Premier indice de ça : je n’ai presque pas pris de notes. J’étais absorbée par ma lecture au point où j’en oubliais de noter mes réflexions, ce que j’aimais et ce qui me plaisait moins. Ça n’arrive pas souvent.


Une chose qu’il faut savoir, c’est que mon frère et moi, on n’a pas toujours été amis. En fait, j’étais tellement jalouse de lui quand il est venu au monde, que je le pinçais dans son berceau. J’étais un monstre ! Mais, à ma défense, je lui ai sauvé la vie, pour qu’il me frappe à la tête avec un clavier, car j’ai voulu le tasser de Dofus. Nous ne sommes pas la famille Prank, mais, dans ma famille aussi, il y a eu des coups bas !


C’est pourquoi, dès l’entrée en matière, j’ai été en adoration avec l’histoire. On le sent tout de suite que ça va barder… J’adore ça ! J’aime tellement tout ce qui est prank, sarcasme, jeu idiot, quand c’est entre un frère et une sœur, c’est encore plus épique. Donc tout de suite, l’ambiance m’a émerveillée et je suis tombée en amour avec le caractère des personnages.

J’aime Charlotte et Fox de la même manière. Je n’ai pas de préféré. Leur personnalité colorée m’a fait rire, sourire et presque mourir, car je me suis étouffée avec une gorgée d’eau. Ils se ressemblent tout en étant différents. Ils sont hilarants. Je les adore ! A- D-O-R-E. Et pour être honnête, je ne m’attendais pas au « secret » de Charlotte et j’ai trouvé que c’était une sublime addition pour ajouter une différence dans un roman jeunesse. Même le père est mourant avec sa folie des oiseaux. La seule question que je me pose, c’est : qu’est-ce qui s’est passé avec leur mère ? J’ai l’impression de manquer une information.


J’aime le fait qu’en lisant, le quatrième mur se brise parfois. L’auteur, à travers ses personnages, s’adresse à nous. Ça apportait de quoi de super intéressant au roman. Ça m’a fait pensé aux films Deadpool, en plus jeunesse et un peu – beaucoup – moins sanglant.


Tout le long de ma lecture, j’étais en extase vis-à-vis le sarcasme, les twists, les pranks, c’était pissant. Ce que j’ai aimé aussi, c’est que lorsque les choses dégénèrent et que ça affecte les personnages, le texte devient profond malgré les blagues. Ce qui arrive à Fox est horrible et la suite apporte un mystère encore irrésolu. J’attends le tome 2 depuis longtemps et il me tarde qu’il sorte !

Je ne sais pas pourquoi ça n’a pas été un coup de cœur, peut-être que parfois j’ai eu l’impression que c’était un peu too much ou peut-être, parce que j’aurais aimé plus d’informations sur le « mystère ». Mais ça reste que j’ai adoré ma lecture et que je conseille le livre, surtout si vous êtes déprimés. Vous allez tellement rire que vous ne vous souviendrez même plus de pourquoi vous étiez triste !


Alors… achetez-le :


4 vues0 commentaire

Commentaires


Bannière_Mione.png
bottom of page