top of page
  • Photo du rédacteurMione

L'Arc d'Or, tome 2 : Le maître sorcier de Mylène Ormerod

⭐ Service de Presse ⭐

Critique du tome 1 : La voix des lunes

Illustration d'une jeune femme entourée de magie et de fleurs

TITRE : Le maître sorcier

SÉRIE : Les Écailles de l'âme / L'Arc d'Or

AUTEURE : Mylène Ormerod

ÉDITION : Autoédition


NOMBRE DE PAGES : 352

GENRE LITTÉRAIRE : Dark Fantasy


RÉSUMÉ : Les lunes tournoient, l’appellent, crient son nom dans le silence de la nuit. Les rêves hantent son esprit, l’instinct guide ses pas alors que la main du traître compresse son cœur. Azallu doit tout quitter au péril de sa vie.


Pourra-t-elle échapper à ce mariage arrangé ?


La fuite semble inévitable, mais voilà que se dresse sur sa route, ce ténébreux sorcier, ce roi, cet homme aux tatouages changeants et qui, par sa simple présence, ravive d’anciens souvenirs.


Qui est-il ? Que veut-il ? Peut-elle lui accorder sa confiance alors que tout s’effondre autour d’elle ?

 

MON AVIS :


Malgré un retour assez mitigé sur le tome 1, que je crois être un prequel plus qu'un tome 1, mais nécessaire quand même à la compréhension de ce tome-ci, j'ai été agréablement surprise par cette suite. Je vous avoue que le début m'a été difficile. On termine avec une finale ambigüe avec La voix des Lunes, on découvre un nouveau personnage, née de l'union entre Wymi et Azorru, deux êtres pas comme les autres, et on ne sait pas trop où ça s'en va. Je vous dirais que le début prend la même tangente, mais contre toute attente, les choses se mettent à bouger et à partir de ce moment, je n'ai pas décroché de ma lecture.


Dès que la scène de l'examen arrive, on comprend Azallu, on comprend le rythme du récit, on comprend vers quoi on s'en va. Tout coule naturellement et c'est beaucoup plus approfondi. Les défauts que je reprochais dans le premier tome, les personnages, la profondeur, la rapidité du récit, semblent tous avoir été très travaillés ici, à mon plus grand bonheur ! Est-ce que les personnages auraient mérité encore un peu de peaufinage ? Oui, mais je vous en parle un peu plus loin. Aussi, ironiquement, autant je trouvais le tome 1 trop rapide, ici parfois il était légèrement trop lent. Par exemple, toute l'histoire du mariage arrangé présenté dans la C4 avec la fuite... ça n'arrive qu'au milieu du livre. Rassurez-vous, il se passe beaucoup de choses dans l'histoire avant ça et qui sont même nécessaires.


L'histoire est assez intéressante par son originalité. On n’en voit pas trop sur le monde, on sait qu'il y a une possible guerre, mais je vous dirais que tout se condense autour d'Azallu, la protagoniste. C'est normal, dans un sens, mais il manquait un petit peu d'externe. Le Cercle, la réalité royale autour de Vallar, la culture, les mœurs. Oui, ça l'aurait fait un roman de 500 pages, mais pour moi, il manquait un peu de ce contexte-là au récit, même si j'ai apprécié la quête.


Niveau personnage, alors là, l'amélioration est non négligeable. Wymi était présentée comme une femme indépendante qui, finalement, se trouvait à être sans cesse une demoiselle en détresse. Sa fille est également indépendante, mais on lui donne la véritable personnalité d'une femme de cette personnalité : elle cherche à se sauver elle-même, même si elle se trouve souvent coincée. Elle n'a besoin d'aide de personne. J'ai adoré Azallu et même si elle fait un peu confiance trop rapidement, qu'elle baisse ses barrières vites, le fait qu'elle évolue au fil de ses interactions m'a énormément plu.


On revoit aussi Breese et son père Dumeur. Breese, la tante d'Azallu, se trouve à être la Suprême, la cheffe, mais elle n'est pas appréciée, car elle est très féministe, alors qu'on est dans une société principalement masculine. Imaginez-vous au moyen âge avec du féminisme, c'est un peu la même chose. J'ai su apprécier Breese et détester Dumeur avec son "remettre les femmes à leur juste place". La scène entre les deux était intense et, en toute honnêteté, incroyable. Une de mes favorites de l'auteure. La puissance qui se dégage du moment ! Ça montre que la famille peut être la première à nous aider ou à nous trahir, qu'il n'existe qu'un pas entre les deux. Magnifique !


Le seul côté négatif que j'apporterai concernant les personnages, c'est qu'ils apparaissent parfois comme s'ils allaient rester, devenir alliés ou ennemis, des personnages secondaires quoi ! Pour ne finalement n'être que de passage. Pourquoi autant d'importance ? Je pense principalement à Laysi qui me faisait penser à l'homme aux mille visages dans Games of Thrones, mais qui disparaît aussi rapidement qu'il apparaît. J'ai été un peu déçue de ça.


Deux autres éléments qui m'ont un peu agacé durant la lecture, c'est la répétition du "tu ressembles beaucoup à Mhor" qui devenait lassant... et le personnage d'Orckar qui m'énerve au plus haut point. Comme ce dernier a une importance capitale auprès d'Azallu et du roi Vallar, on doit se le coltiner. Pourquoi est-il aussi... intrusif ? Bref, à voir !

Finalement, la romance, car oui, il y a une romance ! Azallu rencontre Vallar, le roi d'Antanor (j'espère que je l'écris correctement), qui, aux premiers abords, paraît être l'antagoniste, le méchant qui va faire du mal à notre protagoniste, pour réaliser rapidement que la vérité est toute autre. Nous avons un enemy to lovers. Mmmh Mmmh ! La seule chose qui m'a tiqué, c'est la différence d'âge que j'aurais aimée plus d'explications. Je sais que les personnages ne vieillissent pas tous de la même façon, mais Vallar a grandi et été proche du grand-père d'Azallu (le fameux Mhor), dont clairement, il y a un écart énorme. J'aurais apprécié plus de profondeur à ce sujet. Mais, je laisse une chance, parce que j'ai bien aimé leur complicité.


La touche de mystère qui s'installe à la fin est un peu trop mystérieuse à mon goût, MAIS elle donne envie de lire la suite, chose qui n'était pas vraiment le cas avec le tome 1. Vraiment surprise par la qualité de ce roman, une amélioration nette de l'auteure, une évolution qui fait plaisir. Bref, comme quoi il faut toujours persévérer et offrir une chance à une écrivaine qui apprend !


Pour vous offrir le tome 2, cliquez ici selon votre pays de provenance :





Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page