top of page
  • Photo du rédacteurMione

Jusqu'à l'horizon de Benoit Picard

Critique du premier livre : Aller simple pour l'inconnu

TITRE : Jusqu'à l'horizon

SÉRIE : Aller simple pour l'inconnu

AUTEUR : Benoit Picard

ÉDITION : Hurtubise


GENRE LITTÉRAIRE : Contemporain

NOMBRE DE PAGES : 304


RÉSUMÉ : Quelques mois à peine après son retour au Québec, Rosalie Bouchard sent de nouveau l’appel du voyage. Cette fois, par contre, elle a un but bien précis en tête : retrouver Liam. En effet, quand ils se sont quittés aux Philippines, malgré les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre, elle ignorait qu’elle était enceinte de lui.


Avec son amie Clara, Rosalie s’envole d’abord pour le Mexique, où elle sait que Liam s’est rendu dernièrement. Sans cellulaire ni compte sur les réseaux sociaux, le globe-trotteur ne sera pas facile à retracer... Grâce aux indications de gens que Liam a rencontrés sur sa route, Rosalie et Clara suivent pas à pas son itinéraire d’un pays à l’autre. Or le temps presse : les deux jeunes femmes n’ont qu’un mois pour atteindre leur objectif…


Rosalie, déterminée à saisir ce qui pourrait bien être sa dernière chance de voir Liam, mène une course contre la montre où se côtoient humour et émotions.

 

MON AVIS :


Ce livre a été toute une surprise, car je ne savais pas que c'était une duologie. Ça m'a fait plaisir et dès sa sortie en librairie, je me suis précipitée pour l'acheter. De nouveau, j'ai adoré ma lecture, sans que l'étincelle du coup de cœur vienne sonner dans mon esprit. Ça reste un excellent roman que j'ai aimé et qui s'est fait une place dans mon cœur.


Honnêtement, s'il n'y avait pas eu un écart de temps entre la sortie des deux livres et que je les avais lus un après l'autre, je n'aurais pas réalisé tout de suite que ce sont deux œuvres séparées tellement ils se suivent à la perfection. On reprend le même rythme, le même style et très peu de temps après la fin d’Aller simple pour l'inconnu. J'ai adoré ça, car je ne me suis pas sentie perdue. Aussitôt commencé, aussitôt je me retrouvais auprès de Rosalie et Liam. Again.

Contrairement au premier livre, on suit plusieurs timeline intéressantes : le retour de Rosalie du Pakistan, la découverte de sa grossesse et le fil qui l'amène à prendre la décision de retrouver Liam. C'est ce que j'appelle la timeline du passé simple. Ensuite, nous avons des flashbacks du voyage de Rosalie et Liam, avant leur arrivée aux Philippines et donc, leur séparation. On retrace donc quelques pas dans leur relation. C'est la timeline du Plus-que-parfait. Finalement, nous suivons Rosalia et Clara dans leur périple pour trouver Liam en Amérique latine. Ça, chers lecteurs, c'est la timeline du présent. Jusque là vous suivez ? Parfait, car on s'envole vers l'horizon.


J'ai adoré le rythme du récit. J'ai été contente de retrouver le duo que forment Rosalie et Clara, car après les dévoilements du premier roman, j'avais peur que leur relation soit complètement détruite, voire même irréparable, malgré l'espoir présent à la fin d'Aller simple pour l'inconnu. La personnalité de Clara pétille autant et c'est venu ajouter énormément d'humour au récit, qui, on va se le dire, a une trame assez dramatique : ils sont à la recherche d'un homme mourant qui est peut-être déjà mort. Ainsi, la complicité des deux femmes est venue apporter beaucoup de douceur au récit, c'est l'un de mes points favoris.


Quant à Rosalie, on voit qu'elle évolue. Lorsqu'elle part en voyage avec Clara la première fois, elle se cherche, elle vient de tout laisser tomber, elle ne s'imagine pas mère de famille... et là elle est confrontée au fait qu'elle porte l'enfant d'un homme qu'elle a rencontré en voyage, qu'elle a aimé, mais qui ne vivra pas assez longtemps pour le voir grandir. La monoparentalité se dresse devant elle, mais, malgré sa peur, elle est déterminée à garder ce souvenir de Liam, mais surtout, à faire une introspection sur sa vie. Un autre point positif ici, car la maturité du récit est beaucoup plus flagrante. La protagoniste se questionne, elle rêve et espère, bien évidemment, elle est encore un peu impulsive, mais l'amour qu'elle porte dans son cœur la rend prête à tout. J'ai su apprécier cette évolution agréable.


Aussi, autre point positif, ce sont les nouvelles rencontres lors des flashbacks de la timeline Plus-que-parfait, mais également d'anciens personnages qui refont surface, comme Adriana que j'avais adoré et qui revient avec une place encore plus importante. Et j'en ai été très heureuse !


Maintenant, malgré une note parfaite, j'avoue que je n'ai pas tant embarqué dans les récits flashback de Rosalie et Liam, qui, selon moi, n'apportait rien d'autre que des pistes pour la jeune femme afin de trouver l'Australien. Niveau relation, ça tournait pas mal en rond. Ce n'est pas une mauvaise chose et ce n'était pas mauvais, mais je préférais les moments au présent avec Clara. J'attendais impatiemment qu'elles trouvent la trace du jeune homme.


Et c'est là qu'arrive la fin. Les deux amies finissent par retrouver Liam, mais je ne vous dis pas où ni comment ni dans quel état. La seule chose que je peux vous dire, c'est que cette finale m'a bouleversée et je me suis mise à sangloter pendant une bonne demi-heure. La fatalité de Liam n'est pas un spoiler, car c'est dit dans le précédent livre. Néanmoins, la manière dont ça se produit m'a brisé le cœur. Cette fin était belle, était douce, mais faisait mal.


Je ne pensais pas avoir besoin d'une suite, mais là que je l'ai eue et que je l'ai lu, je peux dire que j'en suis ravie. Il manquait un petit quelque chose qui a été comblé ici. Merci à l'auteur pour ces magnifiques personnages et cette histoire qui donne envie de voyager, de découvrir, de s'ouvrir aux cultures et surtout, de vivre le moment présent.


À ton tour de voyager avec Rosalie, Clara et Liam. Procure-toi le roman en cliquant sur le lien ci-dessous :



Posts récents

Voir tout

Comments


Bannière_Mione.png
bottom of page