top of page
  • Photo du rédacteurMione

Automn², tome 1 : À coeurs perdus de Byllie September

⭐ Service de Presse ⭐

TITRE : À coeurs perdus

SÉRIE : Automn²

AUTEURE : Byllie September

ÉDITION : Autoédition


GENRE LITTÉRAIRE : Romance

NOMBRE DE PAGES : 213


RÉSUMÉ : Du haut de ses 18 ans, la belle Automne ne croit déjà plus en l'amour, à quoi bon de toute façon ? On finit toujours par souffrir non ? Les relations sans lendemain, au moins, ca ne trahit jamais !


Avec son mètre quatre vingt et ses yeux bleus nuit, Automn, lui, ne passe pas inaperçu... Surtout quand il est en justaucorps ! Mais au delà des apparences, son objectif de devenir danseur étoile occupe tout son temps, à tel point qu'il n'a toujours pas de copine et que celle dont il est fou amoureux ne le remarque pas.


Elle est aussi insupportable qu'il est gentil, aussi têtue qu'il est musclé, ils n'ont en commun qu'un prénom débile, et pourtant ils vont tomber amoureux...


Entre doutes, obstacles et amour, vont-ils réussir à vivre leur histoire ?


Une histoire enflammée qui risque de faire des étincelles ! Prêt pour le feu d'artifice ?

 

MON AVIS :


J’ai été attirée par la couverture et le concept original d’une romance entre deux personnages qui possèdent le même nom unique. Je savais que le trope principal du livre était le coup de foudre et, même si je déteste ce trope du plus profond de mon âme, j’ai voulu donner une chance au roman.


Dès la première page, gros coup de cœur pour la plume de l’auteure. J’ai vu tout de suite qu’elle avait beaucoup de talent, les mots sont bien trouvés (sauf dans certains dialogues qui ont la fâcheuse manie de toujours répéter les prénoms alors qu’ils sont deux à se parler…), on n’est pas dans le niant-niant et le discours vide. Même si certains passages sont plus « bonbons », dans les dialogues par exemple, ils servent à quelque chose. Néanmoins, il y avait plusieurs répétitions de style à travers le récit. J’ai vu le potentiel, j’ai adoré le style, mais je ne nie pas qu’il y aurait avantage à un retravaille, autant dans la forme que le fond.

Ce qui a été le plus difficile lors de ma lecture, ça l’a été le clash de culture et la rapidité du récit.


Pour le premier point, je ne sais pas si c’est commun en France, mais j’avoue avoir été mal à l’aise de voir des personnages adolescents/jeunes adultes, de dix-huit ans (certes), qui vont au lycée, mais qui s’habillent des porte-jarretelles, qui prennent des photos dénudées et rencontrent un homme de 43 ans dans un bar. J’ai eu l’impression que les personnages étaient plus vieux et, bien qu’ils soient majeurs, le fait qu’ils aillent au lycée m’a donné l’impression qu’ils étaient des adolescents, pas des adultes. Ce décalage âge/comportement a été bizarre pour moi tout le long de ma lecture.


Le deuxième point est le plus gros élément négatif du roman, à mon avis. Je suis consciente que le trope du coup de foudre n’est pas dans mes cordes et ce n’est pas ça que je reproche, car j’ai lu le livre en connaissance de cause. C’est que le livre au complet est précipité. Une rencontre de dix minutes et c’est l’amour fou. Déjà en couple ou en train de baiser et hop le lendemain c’est la peine d’amour, alors qu’ils ne savent rien l’un de l’autre et se sont vus moins de 24 h. C’est comme ça pour tous les personnages, et même dans les activités. La danse d’Automn prend une bonne place, puis tout d’un coup, il a une audition de rêve et hop c’est dans quelques jours. Mais ce genre d’audition, c’est le travail d’une vie, pas d’une semaine, surtout pas avec une nouvelle partenaire (Éléonore), et ce même s’ils dansent séparément depuis des années. Pour vous donner un autre exemple de ce que je veux dire par le fait que le livre avance trop vite, Automne couche avec un garçon et le lendemain, lorsqu’elle va le voir, il panique en lui demandant si elle revient, car elle est enceinte… ahem. Non ? Cette rapidité m’a fait décrocher du roman et la relation entre les deux Automn/e ne m’a pas convaincue. Je peux croire au coup de foudre, mais là c’était quasiment le mariage après une semaine. J’aurai aimé plus de profondeur. Ce n’est pas parce qu’on embarque dans un trope romantique coup de foudre que tout doit être précipité, et c’est ce que je reproche au roman.


Un autre élément qui m’a rendu la lecture un peu plus difficile, c’est que je n’ai pas réussi à m’attacher à Automne. Elle n’est pas agréable, elle est même très égoïste. J’étais incapable de l’apprécier. Elle a tendance à s’emporter rapidement, ce qui était souvent épuisant. De plus, je l’ai trouvé ennuyante. Outre le sexe, elle ne semble avoir aucune passion, comparée à Automn, qui parle de danse et qui prend beaucoup de place. J’ai préféré le jeune homme. Sa personnalité est venue balancer le récit.

Le fait que le roman soit divisé en deux points de vue a été un point fort. J’ai adoré. Si ça n’avait été qu’Automne, je ne pense pas que j’aurai terminé ma lecture. C’est vraiment le garçon qui est venu atténuer le récit avec un peu plus de douceur. Mais ces deux points de vue permettaient de voir ce qu’ils avaient en tête, ce qui aurait été difficile autrement tellement le récit est rapide.


Un autre point positif, c’est que le livre amène plusieurs thèmes importants qui vont réfléchir, tels l’homosexualité de parents, le deuil d’un parent, la séparation/divorce, la maladie, etc. Le livre essaie de sortir de plusieurs stéréotypes et ça, aussi c’était très bien !


J’avais beaucoup d’espoir pour la fin, mais les mini passages qui se succèdent ne m’ont pas plu du tout. Si j’avais trouvé le récit rapide, cette fin de tome est venue me le prouver et, malheureusement, m’a coupé l’envie de lire la suite. Ça m’a coupé à la gorge et au lieu de m’entraîner dans un suspense et un cliffhanger, ça m’a refroidi…


J’aurais aimé donner plus de commentaires positifs, le livre ayant été populaire sur la plateforme Wattpad avant sa sortie en livre, car l’auteure a une superbe plume, mais le manque de profondeur, la rapidité du récit et la fin m’ont trop déçu pour que ce soit autrement. Je suis contente de lui avoir donné une chance, mais ce n’était pas pour moi.

Pour donner une chance au duo Automn², vous pouvez acheter l’œuvre en cliquant sur le lien selon votre lieu de provenance :



Posts récents

Voir tout

2 Comments


Un bel avis… je débute le livre mais je suis en accord avec toi sur le fait que Automne semble aimer beaucoup le sexe… restera à voir si ce point finira par m’agacer au fil de ma lecture!

Like
Mione
Mione
Feb 23
Replying to

Une éternité plus tard : est-ce que ça t'a agacé finalement ?

Like
Bannière_Mione.png
bottom of page