top of page

Le Fantôme d'Evermore Castle de Camille Noël

❤️Alerte coup de cœur ! ❤️

TITRE : Le Fantôme d'Evermore Castle

SÉRIE/STAND-ALONE : stand-alone

AUTEURES : Camille Noël

MAISON D’ÉDITION : Monarque (Éditions ADA)

ANNÉE : 2023


GENRE LITTÉRAIRE : Fantastique, romance, historique

NOMBRE DE PAGES : 248

LU EN ANGLAIS/EN FRANÇAIS : En français

ORIGINE : Québec

PUBLIC CIBLE : Jeunes adultes



RÉSUMÉ : Angleterre – 1804


Eleanor Ravenwood occupe ses journées à lire des romans et à se promener dans les magnifiques jardins de Glassden Abbey. Elle rêve secrètement de vivre des aventures palpitantes comme les personnages de ses récits préférés. Or, son destin s’annonce plutôt triste et malheureux lorsque son père, l’austère colonel Ravenwood, décide de la marier à un gentleman en quête d’une riche héritière. La jeune femme de dix-neuf ans n’entend pas se laisser ainsi imposer un mari, d’autant plus qu’elle est tombée sous le charme du fantôme hantant Evermore Castle, ce château médiéval abandonné non loin de chez elle. L’attirance qu’elle éprouve envers ce mystérieux revenant ne cesse [...]



MON AVIS :


Après avoir lu Les Sorcières de Van der Beek et avoir apprécié ma lecture et la plume de l’auteure — d’ailleurs, je vous conseille ce roman si vous ne l’avez pas encore lu —, j’avais très hâte de me plonger dans cette histoire. Dès que son nouveau roman a été annoncé, je l’attendais avec impatience ! Le résumé et la couverture m’ont convaincu de me le procurer, et je n’ai pas été déçue ! Quand je n’arrive plus à lâcher un roman au moment où je lis les premières lignes et quand j’en rêve la nuit tellement je suis emportée dans l’histoire, c’est le signe pour moi que le roman est un véritablement coup de cœur. C’est ce qui s’est produit avec ce livre.


Le Fantôme d’Evermore Castle met en scène une jeune femme, Eleanor, au 19e siècle en Angleterre, dont le père austère décide de la marier à Stafford, un homme qui n’en a qu’après son argent, sans se soucier de ses sentiments. Bien qu’Eleanor ne puisse s’opposer à son père vu la place de la femme à l’époque, elle n’a pas dit son dernier mot. Pour moi, le personnage d’Eleanor est finement construit avec une touche d’indépendance qui reste dans la logique des mœurs de l’époque. Sans sortir de la mentalité du 19e siècle et rendre trop moderne Eleanor, le roman arrive à mettre en lumière tous les désavantages et les injustices que vivaient les femmes à cette période. Malgré que son amour pour Lawrence pourrait la sauver (puisqu’il est d’origine noble), Eleanor n’a pas le désespoir d’une femme qui veut à tout prix un mari ou autre forme de soumission que pourrait avoir une femme du 19e siècle. Non, Eleanor fait comprendre à Lawrence les circonstances qui entourent leur relation, mais un amour partagé est plus important pour elle. Jamais le personnage d’Eleanor ne tombera naïvement sous le charme de Lawrence ou quelque chose du genre.


De plus, la relation entre Eleanor et Lawrence est un des éléments que j’ai préféré du roman. On assiste à ce qu’on nomme en anglais un slow burner, où les protagonistes tombent lentement amoureux l’un de l’autre et qu’ils nous tardent de les voir s’aimer passionnément. Avec ce roman, on est servi (on a deux-trois scènes qui nous donnent ce qu’on veut lire depuis le début) ! J’ai aimé le réalisme de leur relation, de leurs sentiments profonds teintés de contraintes. Leurs familles se sont toujours détestées (un peu à la Roméo et Juliette, mais abordé différemment) et plusieurs secrets pourraient les séparer. Toutefois, ils vont se comprendre et, même s’ils ne respectent pas les choix l’un de l’autre, leur amour est pur et vrai. En peu de pages (oui, le roman ne fait que 281 pages !), l’auteure parvient à nous faire vivre leurs émotions et voir évoluer leur relation.


J’ai beaucoup aimé l’aspect paranormal apporté dans ce roman et justifié par les croyances du village où vit Eleanor et ses lectures. Les premières fois qu’elle voit Lawrence, elle est convaincue qu’il s’agit d’un spectre et tout porte à croire que c’est le cas. J’aime que l’auteure joue avec cette idée au point d’apporter deux éléments concrètement paranormaux vers la fin du récit. Cela donne un effet mystique et onirique au roman que j’ai beaucoup apprécié.


La plus grande force de l’auteure est sans conteste ses descriptions précises, élaborées et exactes, et le don qu’elle a pour nous immergés dans des époques, autant sur le plan de l’atmosphère et l’ambiance du récit que dans les mœurs et les coutumes d’une période historique. On sent que l’auteure a fait des recherches et qu’elle a cette envie de nous faire voyager dans le temps. C’est ce que j’avais apprécié dans son précédent roman et c’est ce qui m’a accroché dans celui-ci.


Si vous aimez les romances historiques avec un soupçon de surnaturel, vous adorerez ce roman. Je ne le répéterai jamais assez, mais la plume de l’auteure, l’intensité de sentiments dépeinte et les somptueuses descriptions font de ce roman une petite merveille. J’ai très hâte de découvrir ses prochains romans.


 

EN BREF :


Couverture/résumé : Cette couverture est magnifique avec les roses et nous met tout de suite dans l’ambiance. Il faut dire que les couvertures des romans de Camille Noël sont toujours magnifiques — si vous n’avez pas vu celles de sa trilogie La société de minuit, ça vaut le détour !


Univers/personnages : L’auteure parvient à nous faire détester et aimer des personnages en très peu de pages, c’est incroyable. Eleanor est un coup de cœur pour moi. J’ai aimé la suivre dans cette aventure et que dire de Lawrence, il a un charme indéniable. Le réalisme de l’époque présenté dans le roman est savamment décrit. L’auteure m’étonne toujours avec ces descriptions.


Début du récit : On entre tout de suite dans le récit, avec le personnage d’Eleanor. Le ton et les descriptions nous plongent dans l’époque aisément.


Fin du récit : C’est une belle et bonne fin, avec une petite touche de fantastique comme je les adore.


Note générale : Si vous avez envie de vous plonger dans une romance historique, particulièrement une se déroulant au 19e siècle en Angleterre, vous aimerez à coup sûr ce roman. Je le recommande sans aucun doute.


Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


Bannière_Mione.png
bottom of page